Un passage vers une vie nouvelle

Si vous voulez parler de Pâques avec vos enfants, de la vie qui renaît après la mort, vous pouvez commencer par regarder ce qui se passe dans la nature.

Sans mot, sans bruit, la nature accomplit le cycle de la vie : la vie nouvelle se prépare dans le secret…

L’hiver : 
En voyant l’arbre sans feuille, en marchant sur le sol gelé qui craque sous nos pieds, en touchant la neige et la glace qui engourdissent toute la terre, on a l’impression que tout est mort.

 

Le printemps :
En secret, la sève a fait son chemin des racines jusqu’aux branches. Le soleil a fait sortir les bourgeons. Les fleurs se sont ouvertes et les fruits mûriront sur l’arbre. C’est grâce au repos de l’hiver qu’éclate la fraîcheur du printemps.

Seigneur, tu es la VIE. Je voudrais ne jamais douter qu’après l’hiver vient le printemps. Seigneur tu veux pour moi la Vie, pleine de fleurs et de fruits.

 

Le soir :
Parfois, quand vient le soir, on ne veut pas aller dormir. On a un petit peu peur du noir, peur aussi de faire des cauchemars. On n’aime pas trop ce qui finit, et la nuit, c’est la fin du jour.
Seigneur, tu es la LUMIERE. Je voudrais ne jamais oublier que la nuit va vers le jour.

Le matin : 
 Au matin, on se réveille  On est frais, bien reposé, comme lavé par le sommeil. En secret, la  nuit a bien travaillé. Quand on s’éveille, un nouveau jour est né ! 
Seigneur, tu es la LUMIERE. Je voudrais une vie pleine d’ensoleillement. 

Seigneur, tu es la VIE. Je voudrais recevoir ta force au fond de moi, dans le secret.
Seigneur, tu es la VIE. Je voudrais une vie pleine de commencements.
Seigneur, tu aimes la VIE. Je voudrais être toujours plus curieux que peureux.
Seigneur, tu aimes la VIE. Je voudrais une vie pleine de surprises et de rires.